test du jeu FIFA 06

FIFA 06 : Road to FIFA World Cup

Le football FIFA  n’est certes pas le sport le plus populaire en Amérique du Nord, mais la Coupe du Monde reste un événement mondial très important, pour les amateurs ou non. Pour avoir vécu la Coupe du Monde fifa 2002  lorsque j’étais en Écosse, j’ai alors compris toute l’importance que cet événement représente pour le reste de la planète. Le patron permettait aux employés de regarder le match de foot de leur pays à la télé durant leur quart de travail, ce qui n’est peu dire.

EAsports  tente donc de surfer sur la vague de cette folie en nous présentant l’édition 06 de FIFA, appelé Road To FIFA World Cup. Est-ce que ce premier jeu de foot  sur la 360 passera à l’histoire, non, mais il reste quand même qu’il est un jeu amusant et qu’il est possible d’y jouer pendant longtemps.

Suivant les activités du foot depuis 2002, je dois avouer que je n’avais pas vraiment joué à des jeux de ce sport avant et j’ai essayé pour la première fois un jeu de football  avec FIFA 2004. Depuis, je tente de louer un jeu de foot par année pour voir si un jour, un classique comme NHL 94 ou NFL 2k5 nous apparaîtra entre les mains (note de l’éditeur : je crois qu’avec fifa 14 et surtout FIFA 15 on est servis !) . EA sports avait vanté les mérites graphiques en disant haut et fort que les amateurs pourraient y voir les meilleurs graphiques de la X360. Ce qui impressionne le plus, c’est la présentation qui est selon moi, la plus belle dans tous les jeux de sports confondus.

En tout, dans FIFA 06 il y a 134 équipes qu’il est possible de représenter dans les différents modes de jeu. Tout d’abord, il y a la « World Cup » FIFA où vous pouvez prendre l’Ouganda et tenter de battre le Brésil par exemple. Il y a aussi d’autres modes comme les rondes de qualifications par zones géographiques. Ici vous pouvez prendre le Canada, qui est au 66e rang mondial et tenter d’être parmi les meilleurs de la zone Amérique où toutes les équipes du continent seront divisées en groupes. Si vous êtes chanceux, comme moi, vous vous retrouvez dans le même groupe que le Chili, le Honduras, le Pérou et l’Équateur ou dans une autre division avec les USA, le Brésil, l’Argentine et le Costa Rica.

Mais avant de me retrouver devant les meilleurs, j’ai tenté de faire les autres modes, c’est à dire, les matchs d’exhibition où il est possible de se pratiquer sans trop se préoccuper de son classement tout en débloquant des points, ce que j’expliquerai plus tard.

FIFA 06 gameplay

Il est impossible de parler de jeux de football  sans parler de FIFA et Winning Eleven. Tout comme dans la majorité des jeux de sports, EAsports  porte beaucoup plus sur le côté arcade que sur la simulation, et FIFA 06 est de cette lignée (note de l’éditeur : chose qui sera réparée pour le jeu FIFA 15  qui est hyper-réaliste) . Les contrôles sont simples et faciles à utiliser. Par contre, ils manquent de précision.

Le manque de précision est aussi présent dans le système de tir et de passe, qui fait un peu défaut à mon avis. De plus, l’IA est un peu déficiente, surtout en défensive où vos adversaires ne vous faucheront jamais et le nombre de bogues qui est assez impressionnant. Souvent, les visages des joueurs ne sont pas les bons et si vous faites des changements, parfois, les commentaires n’ont pas du tout rapport, ou bien encore il y a des joueurs qui disparaissant de l’alignement (tout cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir avec FIFA 15…)

 

This article has 3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *