Match Fut 15 : Brésil – Argentine

 

Grand classique des matchs FIFA : Brésil contre Argentine, soit  la 1ere nation la plus titrée concernant les coupe du monde (5 de gagnées) et la 4eme (Argentine = 2 titres FIFA). Et souvent les meilleurs joueurs du monde dans leurs effectifs.

Le Brésil a remporté la 42ème édition de la Copa América en battant largement l’Argentine par 3 Buts à 0. Déjouant les pronostics qui donnaient l’Argentine grande favorite après son excellente prestation au cours des matchs précédents, le Brésil a démontré une fois de plus que c’était une équipe très bien rodée aux grandes compétitions. Un match FUT 15 que tout le monde attendait après la coupe du monde FIFA ratée des Brésiliens (on se rappelle tous du 7 à 1 contre les Allemands )

Recit du Match FIFA Brésil – Argentine

Les joueurs argentins, sans doute trop sûrs d’eux, se sont vite laissés surprendre par les brésiliens qui inscrivirent le premier but à la 5ème minute de la partie par Baptista. Les joueurs argentins tentèrent de remonter très vite au score et Riquelme envoya le ballon contre le poteau des buts brésiliens à la 8ème minute. L’Argentine prenait alors le match à son compte, Tevez se montrant dangereux à plusieurs occasion, mais sans trouver l’ouverture. Et c’est sur un contre que le Brésil marqua un second but à la 40ème minute sur un centre de Maicon repris par Ayala contre son camp. 2 Buts à 0 juste avant la pause, les affaires se compliquent pour l’Argentine.

A la reprise, l’Argentine se rue à l’assaut des buts brésiliens avec un Tevez très remuant. Mais le Brésil résiste et Baptista est tout prête de marquer un troisième but en contre à la 60ème minute. Il ne faudra pas attendre longtemps pour que l’Argentine se fasse surprendre une fois de plus sur une contre attaque menée par Wagner Love et c’est Alves da Silva qui trompe pour la troisième fois la vigilence d’Albondanzieri, le gardien argentin. C’est quasiment la fin des espoirs argentins, le Brésil maîtrise la fin de la partie et le gardien argentin évite à son équipe une défaite encore plus cuisante.

Le Brésil, mis à mal par le Mexique lors de son premier match, peu convainquant au cours de la première phase, démontre une fois encore que, même privé de ses stars Ronaldinho, Ronaldo et Kaka, la Seleçao reste la meilleure équipe du continent américain.

notes