A quoi sert la Coupe du monde FIFA des moins de vingt ans ? -fin

Reste que rien n’existe au niveau mondial. Fort du contrat que la FIFA vient de signer avec Coca Cola en 1975 et soucieux de réaliser les promesses faites aux fédérations africaines, Joao Havelange peut attribuer deux ans plus tard l’organisation de la première Coupe du monde FIFA des moins de vingt ans à la fédération tunisienne. Le trophée porte alors le nom de son principal sponsor : c’est la Coca-Cola Cup que les dirigeants tunisiens voudraient bien voir renommer Coupe Bourguiba ! Si la première édition est remportée par l’URSS, la deuxième disputée au Japon est éclaboussée par le génie de Diego Armando Maradona.

Depuis, d’autres compétitions de jeunes sont venues s’ajouter au calendrier international mis en place par la FIFA ( Coupe du monde des moins de 17 ans depuis 1985), mais la formule reste la même. Il s’agit d’abord de donner une compétition mondiale à des pays ne pouvant prétendre à l’organisation de la Coupe du monde senior pour des motifs économiques ou de sécurité (Egypte 2009, Nigeria 1999), mieux répartir les places entre les continents dans une compétition planétaire et donner à voir les jeunes pousses de demain, quitte à alimenter les convoitises des agents et des clubs anglais ou espagnols.

L’engouement de la population colombienne malgré l’élimination de leurs protégés en quart de finale, la bonne organisation de l’épreuve dans un contexte sécuritaire encore difficile et, on l’espère, la victoire finale des Bleuets devraient confirmer le bien-fondé  de l’épreuve.

A quoi sert la Coupe du monde FIFA des moins de vingt ans ? -fin
4 (80%) 1 vote