Avis sur fifa 10 spécial coupe du monde

Ayant déjà fait l’office d’un article dans nos colonnes il y a de cela quelques semaines, « Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 » revient ici, non pas pour de nouvelles aventures, mais pour un aperçu un peu plus détaillé de son contenu. Car c’est bien là que se trouve l’inquiétude de tout joueur de foot sur consoles, les précédentes itérations de ce type d’épisodes (UEFA Euro 2008, Coupe du Monde de la FIFA 2006) n’ayant pas réellement convaincu à ce niveau. Un rapport qualité / prix en général bien inférieur à un volet annuel, pour au final une expérience de jeu plutôt éphémère. Bref, des défauts en apparence inévitables, auxquels Electronic Arts s’apprête pourtant à trouver un remède. Entre accessibilité et profondeur, voici le jeu FIFA dédié à la Coupe du Monde 2010.

Passé outre les nouveautés de l’habillage aux couleurs de l’Afrique du Sud (d’un ton orangé plutôt séduisant), et de la navigation dans les menus reprenant le thème, c’est un écran d’accueil bien chargé auquel nous avons affaire. Des modes de jeu, il y en a, et parmi ceux-ci l’on retrouve les classiques En Route pour la Coupe du Monde – que l’on pourra disputer en local ou en ligne, Deviens Pro ou encore les Scénarios. Si le premier reste l’attraction principale du jeu, les autres ne sont pas pour autant à ignorer et démontrent, au final, une durée de vie bien plus solide.

L’import de la Game Face FIFA 10 pour la création de votre pro n’est que le top départ de la compétition qui peut opposer jusqu’à quatre joueurs (en local), dont l’enjeu sera le poste de capitaine de la sélection nationale. Comme dans UEFA Euro 2008, il s’agit d’enchainer les bonnes performances durant les matches amicaux, afin de se faire repérer par le sélectionneur. Une fois votre place au sein du onze national acquise, c’est le poste de capitaine que vous briguez, pour enfin viser le titre de Champion du Monde de football. Disputé entre amis, c’est tout à fait le genre de mode qui allie compétition et coopération, et qui peut facilement atteindre les quarante heures de jeu (nous dit-on). Au final, la recette est connue et reste toujours aussi efficace.